Abandonner son chien

Vous avez déjà lu, relu des articles contre l’abandon. Chez Canibio, le bien-être animal est une priorité et l’abandon d’un animal de compagnie ne fait pas partie de notre dictionnaire. Ceci étant nous avons décidé d’aborder ce sujet avec un angle factuel et différent de d’habitude.

Abandonner son chien

Vous avez longtemps vécu en compagnie d’un chien, mais pour une raison ou une autre, vous êtes obligé de l’abandonner. C’est un grand changement dans votre vie et dans la sienne également. Découvrez les motifs et les conséquences éventuelles de cet abandon.

Pourquoi abandonner son chien ?

Dans la majorité des cas, les propriétaires abandonnent leur chien pour des raisons de sécurité ou de santé. Soit, ils ont un nouveau-né dans la famille et ce dernier est allergique aux poils du toutou, soit le propriétaire lui-même se trouve dans l’incapacité de s’en occuper. Mais il arrive aussi que le chien présente des troubles comportementaux inquiétants, ce qui n’est pas souvent le cas si l’animal a été élevé depuis sa naissance. D’autres situations peuvent vous amener à renvoyer votre chien à la fourrière. Il vous oblige à dépenser de grosses sommes d’argent, il a eu trop de petits en une seule fois, ou encore, vous déménagez dans un plus petit logement.

Les risques encourus dans l’abandon brusque d’un chien

En France, plusieurs associations et fondations militent contre l’abandon d’un chien. En effet, la justice sanctionne les propriétaires qui laissent leur animal de compagnie à l’abandon, dans un endroit isolé ou dans la rue, sans prendre les précautions adaptées pour la survie de l’animal. La loi considère ce geste comme un cas de mauvais traitement, et peut prononcer à l’encontre du responsable, une amende importante, selon la gravité de la situation. On peut citer la SPA et la Fondation 30 Millions d’Amis, qui ont d’ailleurs condamné ensemble une personne en 2015. L’article 521-1 du Code pénal mentionne que l’abandon d’un animal domestique est un délit, et que le propriétaire peut être emprisonné jusqu’à 2 ans, en payant jusqu’à 30 000 euros d’amende.

Les démarches à suivre pour abandonner un chien selon les normes

Si l’abandon est pour vous, une obligation, il existe des aides qui vous permettent de suivre les normes pour placer l’animal dans un foyer. Mais encore faut-il trouver le bon, partagez avec votre entourage, et faites-en part au vétérinaire. N’hésitez pas à en parler sur les réseaux sociaux, peut-être qu’il y en a qui s’intéressent à votre chien. Vous devez aussi contacter les associations d’aide pour qu’elles vous guident dans les démarches pour le placement. Enfin, n’oubliez pas de signer un contrat d’abandon avec les nouveaux propriétaires ou le refuge que vous aurez choisi. Mentionnez-y vos coordonnées et celles du nouveau propriétaire, ainsi que les renseignements utiles sur le chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *