Le Husky sibérien :
« Fruit de l’amour entre un loup et la lune »

Carte d’identité :

♀ De 16 à 23kg et 50 à 56cm ♂ de 20 à 28kg et 53 à 60 cm
Espérance de vie : 12,7 ans en moyenne
Robes : Noir, blanc, gris, rouge, chocolat, agouti, cuivre

Loup d’où y-es-tu ?

Le husky tient ses origines aux indiens Chukchies (tribu Esquimau de Sibérie du nord) qui créa la race pour chasser à leurs côtés, tirer leurs traineaux et s’occuper des enfants. Sa ligne directe remonte à plus de 2000 ans. Ses gènes sont à 85% ceux du loup, ce qui en fait la race la plus proche de son cousin sauvage.
Dans la langue Chukchies, Husky signifie « enroué ». Vous comprendrez très facilement pourquoi en l’écoutant aboyer.
Véritable chien de meute, il a été conditionné depuis la nuit des temps à des conditions climatiques difficiles et aux grands espaces naturels.
La légende veut que le Husky soit le fruit de l’amour entre un loup et la lune. Ce qui expliquerai son apparence de loup et sa queue en croissant de lune.

Un peu d’histoire

Le Siberian Husky fût importé au début des années 1900 en Alaska par un marchand russe pour participer à la course légendaire : La All Alaska Sweepstakes, qui s’étend sur 653 km.
En 1925, lors d’une terrible épidémie, qui frappa un village reculé d’Alaska, un attelage de 20 mushers et de plus de 100 Huskies permis de franchir les barrières climatiques et 1085 km en 127h, pour acheminer le sérum qui sauvera le village. Cette prouesse propulsa le husky au rang de héros national.
C’est en 1930 que la race fût officiellement reconnue aux Etats Unis et en 1968 qu’elle touche pour la 1ère fois le vieux contient.

Côté caractère

C’est un chien de travail qui vit en meute. Il est dénué d’agressivité envers ses congénères et les humains. Le corolaire est que cela n’en fait pas un très bon chien de garde. Si c’est un compagnon affectueux il n’en sera pas pour autant servile.
Ce caractère amical s’explique probablement de l’héritage éducatif des Chukchies qui tenaient leurs chiens en très haute estime.

Un indépendant en meute

Le Siberian Husky est un chien habitué à partager la vie d’un groupe, qu’il soit constitué d’autres chiens ou d’humains. Cependant il reste une race indépendante qui peut surprendre ou décevoir certains néo-propriétaires.


Accueillir un Husky, c’est adopter une boule de vitalité.
Pour le Husky, dormir toute la journée n’est pas envisageable : il est entrainé depuis la nuit des temps à tracter des traineaux !
Un engagement de la part des maitres est nécessaire pour assouvir cette énergie débordante. Longues promenades, sport, course à pied… doivent rythmer leurs journées. Voyez-y un compagnon pour augmenter votre activité physique par la même occasion.

Un intellect au-dessus de la moyenne

Les Huskies sont dotés d’une agilité mentale, qui en font des chiens très réceptifs et très ingénieux. Cependant il déteste obéir à un ordre aveuglément. Vous devrez donc lui expliquer vos intentions et rester pédagogue pour arriver à vos fins. Son éducation commencera très jeune et ne devra jamais être relâchée.
Chasseur atavique, il aura parfois du mal à refreiner ses instincts de chasseur et pourra s’en prendre à des mammifères plus petits (poules, lapins). De la même manière, son instinct d’explorateur le poussera à user d’agilité ou d’ingéniosité pour sauter vos barrières.
C’est pourquoi, un environnement adapté et sécurisé permettra de vivre harmonieusement avec son entourage direct.

Les formidables atouts de sa fourrure

Le pelage du Husky lui permet de supporter l’hiver Sibérien avec ses notes glaciales accentuées de vents et de précipitations transperçant et frigorifiant. Mais Il lui permet également de s’accommoder de la canicule des pleins jours d’été.
C’est la composition de sa fourrure et à son aptitude à une double mue annuelle qui lui confèrent ces potentialités.
Le pelage du Husky est composé d’une sous-couche dense et soyeuse qui le protège du froid et d’une surcouche constituée d’un poil plus épais qui imperméabilise la surface corporelle, la rendant résistante à l’agression du vent, de la pluie et de la neige et préservant la chaleur corporelle au contact de l’organisme.
La première mue, intervient au printemps et ne concerne que le sous-poil, débarrassant l’animal de son coussin chauffant dont il peut se passer quand les températures extérieures augmentent.
La seconde mue, celle d’automne, à l’instar de celle des autres races, a pour objectif de remanier l’ensemble du pelage et de le densifier à l’approche de l’hiver.
A noter que si des pertes de poils sont observées hors de ces périodes de mues, elles peuvent être causées par des carences nutritionnelles, des allergies ou des parasites. Un traitement spécifique est alors requis.

Un chien robuste

Son mode de vie en meute et aventurier en fait une cible idéale pour les puces et tiques.
Des troubles oculaires peuvent être constatés chez certains sujets (cataracte juvénile, dystrophie ou atrophie progressive de la rétine).
Bien que très énergique dès son plus jeune âge, il n’est pas visé par la dysplasie de la hanche, qui reste une pathologie marginale chez le Husky.
Enfin certains huskies spécialisés pour le sport intense (traineau), peuvent développer de l’asthme et des troubles gastriques.
Une alimentation équilibrée en protéine de qualité et une hygiène de vie saine en feront un compagnon robuste et peu malade.

  • Il a besoin d’être vermifugé 2 à 3 fois par an
  • Brossé quotidiennement
  • Vacciné selon les recommandations de votre vétérinaire

Chez Canibio, nous pensons au bien-être de tous les chiens et c’est pour cette raison que nos gammes naturelles pourront apporter le coup de patte à vos loups pour leurs poils, leurs systèmes digestifs, leurs coups de folie et pour leurs vieux jours.
Canibio Peau&Poil est un formidable complément de son alimentation quotidienne, constitué d’un complexe d’acide gras essentiels, d’oméga 3, d’antioxydants et d’anti-inflammatoires permettant de booster son immunité, de régénérer le poil et d’agir à la source de troubles cutanés.

Un grand merci à Amélie, Mickaël, Julia et « Lo Tio Peco » pour leurs photos, et à toutes celles et ceux qui nous ont envoyé des photos de leurs loups.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *