L’eau pour votre chien : plaisir et danger

L’eau peut être très bénéfique pour votre chien, mais dans certains cas, elle peut être aussi très dangereuse, voire mortelle. Voici un aperçu des bienfaits et des dangers de l’eau pour votre chien.

L’hydrothérapie source de bienfaits

Les chiens commencent à bénéficier de cette thérapie qui était jusqu’alors pratiquement réservée aux humains et aux chevaux de course. 
L’eau a de nombreuses vertus : elle relaxe, permet de se muscler en douceur, sans à-coups néfastes pour les articulations, et elle a bien d’autres effets bénéfiques sur la santé. 
Dans le cas de nos amis canins, l’hydrothérapie est préconisée par exemple pour les chiens qui ont des problèmes d’articulations (arthrose, dysplasie), qui doivent faire de la rééducation, ou pour éviter une opération. On peut aussi la conseiller pour un chien en surpoids ou qui se prépare pour des épreuves sportives ou de travail.
Pour résumer, l’hydrothérapie est bénéfique pour traiter une multitude de problèmes de santé, pour muscler ou tout simplement pour apporter du bien-être à notre chien. La seule condition est qu’il ne présente pas de contre-indication médicale (un vétérinaire peut s’en assurer), et qu’il aime l’eau.

L’eau stagnante : un danger pour votre chien

Beaucoup de chiens aiment l’eau et la plupart seront tentés d’aller se baigner dans une mare par une chaude journée, ou de boire l’eau croupie d’une flaque.

Ces situations paraissent anodines mais peuvent être lourdes de conséquences. 
Les eaux stagnantes, la boue et les flaques peuvent en effet héberger des bactéries très dangereuses, les leptospires, responsables de la leptospirose, une maladie non seulement très grave voire mortelle pour le chien, mais qui peut aussi se transmettre à l’homme.

Ces bactéries sont véhiculées par l’urine ou le sang. Il suffit qu’un animal infecté, souvent un rat, ait uriné dans une mare ou une flaque pour qu’un chien qui s’y baigne ou y boive soit atteint.

La meilleure façon de protéger efficacement son chien contre cette maladie reste le vaccin, car on ne pourra pas toujours l’empêcher de prendre des risques. Un chien en liberté pendant une promenade peut à tout moment aller patauger dans une mare ou boire l’eau croupie d’une flaque malgré la surveillance de son maître. C’est pourquoi la prévention est essentielle.

On ne saurait donc trop insister sur la nécessité de faire vacciner régulièrement son chien contre la leptospirose, notamment en zone rurale humide, où le risque est maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *